Prendre RDV

L’argile, la « passe-partout »!

On connait bien l’argile utilisée depuis la nuit des temps à travers la poterie, la sculpture, la construction mais qu’en est t’il de l’utilisation de cette poudre pour prendre soin de sa santé?

Verte, blanche, jaune, rouge, violette, il en existe de toutes les couleurs, ce qui leurs confèrent aussi des propriétés un peu différentes.

 

L'argile verte

L’argile verte peut être prise en interne pour assainir l’organisme, favoriser l’équilibre acido-basique, aider à la digestion, aux brulures d’estomac. Elle a un fort pouvoir détoxinant (elle absorbe les toxines) et reminéralisant.

Très utilisée aussi par voie externe, pour apaiser les douleurs et les inflammations, réduire les œdèmes et autres épanchements liquidiens, favoriser la cicatrisation grâce à ses vertues antibactériennes et reminéralisantes. On l’utilise également en cosmétique, pour le visage et les cheveux.

En pratique, mode d’emploi :

– En interne :

On dépose une cuillère d’argile (en bois, en céramique ou en plastique – pas de métal en contact avec l’argile) dans un verre d’eau, que l’on laisse reposer toute la nuit. Le lendemain matin à jeun et sans remuer, on boit l’eau du verre.  Effet garantie!

Dans certains cas il est possible de remuer l’argile et de boire l’argile avec l’eau à distance (2heures) de la prise de médicaments ou autres compléments alimentaires car elle empêche une partie de leur action- demander l’avis à un naturopathe.

– En externe :

Diluer la poudre dans un bol, dans de l’eau pour former une pâte comme du fromage blanc et la déposer sur la zone douloureuse ou abimée. Couvrir avec une gaze stérile et laisser agir jusqu’au dernier point d’humidité. Rincer.

L'argile blanche, jaune rouge, rose.

Elles sont plutôt utilisées en cosmétique.

La blanche est riche en silice, parfaite pour des soins purifiants et assainissants pour les peaux sèches et délicates.

La jaune pour les peaux sensibles et matures. Purifiante et exfoliante, elle illuminera votre visage ; riche en minéraux, elle est stimulante, tonifiante. La couleur jaune évoque la joie et le dynamisme.

La rouge, riche en oxyde de fer redonne luminosité aux teints brouillés et atténue les petites rougeurs.

L’argile rose est adoucissante, elle purifie en douceur les peaux fragiles et redonne de l’éclat au teint ce qui en fait un ingrédient de choix en cosmétique.

 

 

En pratique, mode d’emploi :

Diluer la poudre dans un bol avec de l’eau (cuillère en bois, en céramique ou en plastique – pas de métal en contact avec l’argile) pour former une pâte comme du fromage blanc et appliquer sur peau humide. Laisser poser sans faire sécher. Rincer dès que des premières zones du visage commencent à sécher. Éviter le contour des yeux (appliquer plutôt un gel d’aloé vera pour ses propriétés hydratante et tenseur + 1 goutte d’huile végétale de calophylle pour son effet « anti-cernes », pour un soin du visage complet!).

Il est possible aussi de les utiliser pour se laver les cheveux! A ce sujet, j’anime un atelier sur les shampoings naturels, n’hésitez pas à me dire si vous êtes intéressé(é). 😉

Si cet article vous a plu et que vous voulez partager votre expérience avec l’argile, laissez votre message en commentaire.

 

Découvre d'autres astuces!

Pour prendre soin de toi et de ta famille au quotidien

Cet article vous a plu? Si le coeur vous en dit, partagez pour soutenir mon travail :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.